Gâteaux « Bamboula » – Saint-Michel

4936.jpg

Vous rappelez-vous des gâteaux « Bamboula » ?

Bamboula était en effet  le nom d’une marque de biscuits au chocolat de la biscuiterie St-Michel, biscuiterie qui se situe justement à Saint-Michel-Chef-Chef, près de Saint-Nazaire (en Loire-Atlantique).

Cette marque de biscuits avait pour mascotte un petit garçon africain de la savane. Ce petit garçon, présent sur le paquet, était devenu un personnage à part entière, puisqu’il eût le droit à un « 45 tours » en 1987 et un magazine de BD avec jeux lui était consacré.

Mais cette marque a disparu au début des années 1990 sous l’impulsion des mouvements antiracistes parmi lesquels SOS Racisme qui avait déposé une plainte. Alors, qu’à l’origine, un bamboula est une sorte de tambour africain et la bamboula est la danse exécutée au rythme de ce tambour, importée aux États-Unis par les Africains déportés à la Nouvelle-Orléans. Mais Bamboula est devenu un terme péjoratif pour désigner les personnes noires d’origine africaine, c’est une injure raciste.

 Toujours est-il qu’après une quinzaine d’années d’interruption, l’entreprise St-Michel a relancé la confection de ces biscuits, commercialisés sous le nom « Sablé de Retz au chocolat ».

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire si vous êtes nostalgique de ces biscuits ou bien, si vous voulez découvrir un peu du goût des années 80… Clin doeil

12 Réponses à “Gâteaux « Bamboula » – Saint-Michel”


  • oh MERCI un milliard de fois pour l’info!!! j’adorais ces gateaux et ils me manquent beaucoup! les sablés de retz me semblent plus épais, c’est pour ça que je ne les ai jamais acheté, mais je vais vous faire confiance si vous me dites que ce sont les memes.
    MERCI encore!

  • Hélas…
    C’est toujours la même histoire!
    Pensez vous que des communautés italiennes ou espagnoles ou portugaises auraient tiré la sonnette d’alarme si un biscuit était sortit sous le nom de « espingouin » « rital » ou « portos »? Moi je ne pense pas, la majorité en aurait rit.

  • alala trop bien pour l’info! demain je vais vite chercher les sablés retz au choco. et encore merci!!!

  • Normal, rital n’est pas devenue une insulte!il est difficile pour une personne à la peau claire de se mettre dans la peau d’un africain!dans la conscience collective, c’est inimaginable! c’est aussi dans la conscience collective( reffoulée ou pas que l’idée de la supériorité blanche persiste) ce qui conduit un blanc à ne pas comprendre pourquoi un noir est frustré des représentation qu’on peut faire de lui, ou de cette appellation qui demeure malgré la disparution de ces biscuits…bamboula.
    Il est des enfants qui ne les ont pas connu, mais qui connaissent cette insulte!
    L’IGNARE réside dans cette méconnaissance!

  • « Il était une fois, dans un pays chaud,
    Un petit garçon au cœur de héros.
    Il aimait la vie et les animaux,
    Le p’tits gâteaux et… le cacao.

    Bamboula
    Bien plus adroit que Robin des Bois
    Bamboula
    De Bambouland, tu es le roi. »

    Les paroles de la chanson Bamboula.
    Il n’y avait rien de raciste… ce sont les racistes qui se sont emparé du nom pour en faire quelque chose de dégradant… et Saint-Michel qui a payé les pots cassés. Ainsi que les consommateurs ! Rendez-nous Bamboulaaaaa ! C’était un imaginaire sympathique… les galettes saint-michel au chocolat… ça fait vraiment pas rêver comme nom…

  • Oh oui bamboula!je sais que j’ai quelquepart la figurine du bonhomme bamboula!c’était bonnnnnn

  • Hé bé moi, je mangeais tellement de Bamboula que j’avais accumulé assez de point pour commander le « 45 tour » !
    Je me rappelle des paroles et de la musique comme si c’était hier…je dois même l’avoir encore quelquepart au grenier.

  • C’était vraiment très intéressant.

  • La personne qui a créé l’identité de Bamboula et tout ce qui va autour, vinyl, BD, … est un tres bon ami qui a juste perdu son contrat à cause de gens qui font des amalgames.
    Je comprends pas que ca ait pu déranger qui que ce soit.
    J’aurais facilement imaginé un biscuit nommé le petit blancbec et fabriqué en Afrique, qui ca aurait choqué ?
    Cette histoire est bien ridicule. Vive la liberté d’expression et le 2 poids/une mesure.

  • D’accord avec JackBack et Glide, il y a certains organismes qui poussent le bouchon beaucoup plus loin que le simple bon goût et finissent par devenir de réels dictateurs de la pensée unique.
    Et tout ça pour des gâteaux.

  • Merci pour l info je me suis toujours demander pour quoi ce gâteau avais disparu alors que j en étais friand enfant.
    J ai pue vois en Charente la tournée bamboula avec carlos, sur la place d une petite ville.
    les associations tel sos machin ou famille de … cause plus de tors que de bien, on perd notre liberté.

  • Pensez deux seconde a tout les gamins qui se sont fait traité de BOMBOULA (qui était déjà une insulte raciste a cette époque) à la cour de récré à cause de ces biscuits. Surtout qu’il n’y a que dans les esprits sous évolués et raciste, qu’en Afrique on vit dans la savane avec des animaux et vêtu de pagnes. Je pense que vous auriez trouvé ça plus choquant si il y avait eu une marque de biscuit « FEUJ » en forme de pièce d’or avec un petit personnage juif.

Laisser un Commentaire




goeland |
Gratte-Ciel Info |
FCPE MAGNY LES HAMEAUX |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La relation créatrice
| Le blog du 1er régiment d'a...
| Le blog du 1er régiment d'a...